Doctolib

Choisir son centre de bilan c’est capital

Depuis l’arrivé du CPF de nombreux Coachs personnels ou professionnels se sont engouffré-es dans l’opportunité de faire financer leurs prestations; Ils ou elles se présentent souvent comme des « expert-es » en bilan; certains centres se disent « leader » dans le domaine; des termes creux, issus du langage business, et qui ne reflètent pas toujours une réelle expérience de l’orientation ou de l’accompagnement.

Résultats: des bilan inutiles, et des conseillers de pôle emploi qui déconseillent d’en faire. C’est dommage car cette prestation est un véritable levier de sécurisation des parcours professionnels.

Voici les questions essentielles à vous poser pour éviter de vous tromper et d’avoir un accompagnement inefficace:

1 – Sur les 24h proposées, combien d’heure en entretien ?

Vérifier le nombre de séances d’entretiens et leur durée. Un bilan se réparties au maximum sur 24h avec une alternance de RDV et de séances de démarches en autonomie. Certains centres proposent 18h de RDV et d’autres beaucoup moins (voire aucun entretien!), renseignez-vous bien car vous risquez de vous retrouver seul-e devant votre ordinateur à remplir des questionnaires. le bilan nécessite un réel échange avec votre conseiller-ère qui doit être à votre écoute pour vous guider. Pour ma part je vous reçois réellement 18h voire plus si nécessaire alors que certains de mes concurrents vont vous proposer 16h ou moins par souci de rentabiliser leur cout!

Vous devez, dès le premier contact, détecter si votre interloculteur-trice est réellement à votre écoute; certains ont un pitch commercial bien rodé pour « capter » votre demande. Attention aux beaux discours!

2 – Quelle est l’expérience du-de la consultant-e ?

Le bilan de compétences est, la plupart du temps, un travail d’orientation professionnelle et d’analyse des compétences ; il est encadré par un texte de loi, ce n’est pas du coaching personnel.

l’objectif est de déterminer vos forces et vos faiblesses, d’analyser vos intérêts, valeurs, choix d’orientation. Vous allez réfléchir aux transferts de compétences vers d’autres métiers; vous souhaiterez peut-être reprendre les études ou suivre une formation.

Le but est de déterminer un projet professionnel cohérent, réaliste, réalisable et de définir un plan d’action concret.

Assurez-vous que le-la consultant-e maîtrise l’accompagnement au projet professionnel et les différents dispositifs de formation existant: connait il-elle les différents métiers et secteurs? connait-il-elle les débouchés régionaux? connait-il-elle les différents dispositifs de formation (CPF, CPF de transition financement région, pole emploi, poei, afpr…); va-il-elle accompager votre recherche de formation si besoin, va-t-il-elle vous aider à monter votre dossier de demande de financement? …

Le bilan n’est pas un simple coaching personnel, il est beaucoup plus que cela puisqu’il est destiné à déterminer votre projet. Si vous voulez qu’il soit efficace, votre conseiller-llère doit être un-une professionnel-le de l’orientation expérimenté: questionnez sur sa connaissance du monde l’entreprise, du fonctionnement du marché de l’emploi, des métiers, des qualifications requises et des formations initiales et continues; questionnez également sur sa bonne pratique des tests de personnalité et des outils d’orientation et d’analyse des compétences.

 

 

 

 

3 – Quelle est la méthodologie de travail du cabinet ?

Vous avez certes besoin de conseils mais vous voulez avant tout choisir votre avenir professionnel en étant guidé-e tout en restant libre de vos choix. La méthodologie du cabinet doit être centrée sur la personne et doit être active et réflexive; c’est a dire qu’elle doit accompagner votre réflexion sans jugement, sans partie pris, dans le respect et la prise en compte de vos atouts mais aussi de vos contraintes.

La personne qui vous reçoit pour l’information bilan est-elle à votre écoute ? A-t-elle des jugements de valeur ?

Faites attention aux consultants-es trop directifs-ves qui risquent de vous coller un projet qui ne vous correspondent pas réellement.

Méfiez-vous des méthodes toutes faites. Chaque bilan est différent et nécessite une grande qualité d’écoute, d’adaptation et des outils toujours évolutifs:

– Questionnaires d’analyse des valeurs, motivations, intérêts;

– Questionnaires de personnalité variés;

– Outils d’analyse de votre parcours, portefeuille de compétences

– Accompagnement à la recherche d’information

– Outils d’aide aux choix

Tous ces outils constituent une base de discutions pour avancer dans votre réflexion. Même si la démarche est individualisée, elle répond à la méthodologie de construction de projet professionnel.

Le cabinet et le-la consultant-e ne doit pas travailler uniquement sur la sphère personnelle et émotionnelle mais bien doit vous aider à construire votre projet. Il ne s’agit pas non plus d’un simple accompagnement à l’emploi mais d’un mixte entre prise de recul sur son vécu professionnel et projection vers l’avenir.

Choisissez l'expérience et la compétence

Le cabinet Sophie BABOU, crée par une psychologue du travail, expérimentée et œuvrant dans le domaine de l’orientation et l’accompagnement depuis 1991, est ancré dans le territoire depuis 2018. Il vous accueillera, dès le premier contact, en se centrant sur vous, vos besoins et en vous proposant la prestation la mieux adaptée, sans préjugé ni apriori.

Vous venez comme vous êtes et nous co-construisons ensemble votre projet grâce à l’intelligence collective de nos échanges.

Nous utilisons des outils de réflexion (tests, questionnaires…) mais notre force c’est la qualité de notre écoute et le temps que nous vous accordons lors des séances d’entretien.

Un petit cabinet sera toujours plus proche de vous et plus disponible qu’un cabinet national.